Capture d’écran 2014-09-14 à 21.55.45

Mon enfant a des difficultés : que faire ?

Nombreuses sont les mamans qui s’inquiètent du niveau scolaire de leur enfant. Moi la première. Même en maternelle, on peut être alerté par des difficultés d’apprentissage.

Faut-il s’alarmer ? Entre celles qui sombrent dans une hyper inquiétude et celles qui risquent de se mordre les doigts de leur laxisme, il y a un juste milieu à trouver. Pour ma part, je fais plutôt partie de la première catégorie. Après avoir emmené ma fille voir une spécialiste, elle a émis ce mot horrible : DYSPRAXIE. En français, ça donne : altération de la capacité à exécuter de manière automatique des mouvements déterminés, en l’absence de toute paralysie des muscles impliqués dans le mouvement. Et zouh, me voilà le porte monnaie délestée de 200 euros et des interrogations pleins la tête.

Du coup, je fils chez une autre spécialiste, qui au bout de 5 séances à 100 euros (il ne devait y en avoir que 4, mais l’avant dernière fois, elle a trouvé ma princesse trop fatiguée pour y voir clair), m’affirme que non, tout va bien, et que la suspicion de dyspraxie est complètement déplacée. 700 euros pour souffler le chaud et le froid sur les capacités intellectuelles d’une gamine de 6 ans, et poser des diagnostics contraires.

Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il ne faut pas prendre en considération les difficultés, même dès le plus jeune âge. Une mise au point, un rendez-vous avec l’instit, des petits exercices sous un angle ludique… autant de suggestions quant à la conduite à tenir. D’autant qu’un retard de niveau dans les « petites classes » peut se répercuter ensuite. Ne pas écœurer ni saturer l’enfant, tout en lui faisant prendre conscience des enjeux, et trouver les bons professionnels pour l’accompagner : c’est toute la difficulté !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 56 = 64

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>